Press "Enter" to skip to content

Le T.R.O.I

Prolongeant l’initiative lancée par l’équipe EPS du lycée Jules Vernes de Johannesburg à l’occasion des 25 ans de l’AEFE, la seconde édition du tournoi de Rugby de l’Océan Indien (T.R.O.I) s’est déroulé du 4 au 9 avril 2016 au Lycée Français de Tananarive.

La sélection de l’Ile Maurice (2 établissements) victorieuse en avril 2015 de la 1ère édition remettait son titre en jeu.

Cette nouvelle édition innovait en organisant sur la même semaine, en plus des U18 en formule « 7even », un regroupement dans des U13 sur un tournoi mixte. Les filles prenant beaucoup de plaisir à pratiquer sur les cycles Rugby programmés dans le premier degré et en 6/5ème, se sont mêlées à la fête, le règlement ayant prévu la parité dans les effectifs (5 benjamins 5 benjamines engagés pour un rugby à 8).

Au total et sur les deux catégories, l’évènement a réuni 216 élèves provenant de 6 pays différents dans lesquels le réseau AEFE assure un service et deux départements Outre mer : Kenya, Mozambique,Afrique du sud, Madagascar, Ile Maurice, et la France représentée par Mayotte et L’île de la Réunion.

Retrouver plus d’informations sur l’èvènement sur la page web dédiée: TROI 2016 et sur la page Facebook TROI au LFT

Jean François Tordo, capitaine du 15 tricolore au début des années 90, et pleinement investi dans le pays au travers d’une association singulière « Pachamama, les piliers de la terre » (http://www.pachamama-asso.org/) nous a fait l’immense honneur d’accepter le rôle de Parrain de l’évènement.

Le programme de la semaine fut donc traversé par l’idée de liens et de solidarité sur et hors du terrain dans le plus strict respect des actions menées par l’association PACHAMAMA. La compétition et les activités proposées se sont inscrites dans cette logique pour faire honneur aux valeurs portées par l’AEFE dans son réseau. Difficile de prétendre faire découvrir un aussi grand et beau pays sur les 6 jours du tournoi, mais les participants ont pu profité d’un instantané de vie des hauts plateaux sur lesquels la ville de Tananarive a été bâtie.