Press "Enter" to skip to content

Inaptitude & EPS

Aptitude, inaptitude et adaptation

Aptitude & inaptitude

Tous les élèves sont à priori considéré aptes à la pratique physique et sportive. Cependant, ponctuellement ou de façon plus prolongée, pour des raisons de santé bénignes ou parfois plus graves, un.e élève est empêché.e de pratiquer normalement. Il/elle peut alors présenter un certificat d’aptitude partielle ou d’inaptitude totale pour une durée définie par le médecin traitant.

Adaptation de l’enseignement

Notre ambition première est de pouvoir proposer une activité adaptée à tous les élèves, de la 6ème à la terminale et quelque soit le type d’inaptitude constatée. Rappelons que l’EPS est une discipline scolaire obligatoire et que, si e développement de compétences motrices est central, d’autres compétences plus larges sont également visées, sur des dimensions plus méthodologiques et sociales, au service de la formation de chacun dans son cursus scolaire.

La notion de dispense de cours n’existe donc pas, si l’élève est présent au lycée, il assiste naturellement au cours ‘EPS, avec des aménagements éventuels en fonction des indications médicales (sauf cas très exceptionnel).

Règles à suivre

Se presenter auprès de son enseignant
L’élève concerné se rend en cours normalement et signale en début de cours sa situation de santé, en produisant éventuellement un mot de ses parents ou de l’infirmière scolaire et le cas échéant un certificat médical. Dans tous les cas, il est muni de sa tenue de sport et de son carnet de correspondance.

Utiliser le certificat médical scolaire
Un modèle académique du certificat médical à utiliser pour les cours d’EPS est disponible dans le carnet de correspondance. Il contient les informations essentielles dont le professeur d’EPS a besoin pour adapter son enseignement:

  • les indications et contre-indications médicales: ce que l’élève peut faire ou ne pas faire
  • la durée à prendre en compte: pendant combien de temps

Tous les élèves sont fortement invités à utiliser ce modèle de certificat, prévu pour le cadre scolaire. L’enseignant suivra alors les recommandations médicales et proposera un contenu d’enseignement et/ou une pratique physique adaptée.
À l’issue de la période d’inaptitude, si aucun nouveau certificat n’est produit prolongeant l’inaptitude, l’élève devra reprendre une pratique normale en cours.

Le modèle de certificat est également au téléchargement ci dessous (cliquer sur l’image).

Certificat officiel scolaire

Adaptations de l’enseignement

Inaptitude ponctuelle

L’élève a une indisposition ponctuelle, bénigne généralement qui l’empêche de pratiquer normalement: par exemple, mal à la tête, un bleu à la jambe, fatigue importante, petite blessure…

En fonction de son appréciation de la situation et des éventuelles indications de l’infirmière ou du médecin, le professeur décide

  • soit d’adapter la pratique pour cet élève : exercices différents, moins intense ou moins longs, temps de repos supplémentaires…
  • soit de « dispenser » ponctuellement l’élève de pratique physique, tout en lui confiant des « rôles sociaux » : secrétaire, arbitre, juge, chronométreur, observateur, chorégraphe, coach…
  • soit, si son état est problématique, de le renvoyer vers l’infirmière, après avoir visé le mot des parents et/ou le certificat médical

Inaptitude supérieure à 1 séance

Dans ce cas, un mot des parents ne suffit pas et la production du certificat médical scolaire type est obligatoire. Rappelons que seul le médecin peut donner des indications médicales concernant la pratique physique des élèves.

En fonction de son appréciation de la situation, le professeur décide de la même manière

  • soit d’adapter la pratique pour cet élève : exercices différents, moins intense ou moins longs, temps de repos supplémentaires…
  • soit de « dispenser » ponctuellement l’élève de pratique physique, tout en lui confiant des « rôles sociaux » : secrétaire, arbitre, juge, chronométreur, observateur, chorégraphe, coach…
  • soit, si son état est problématique, de le renvoyer vers l’infirmière, après avoir visé le certificat médical

Inaptitude supérieure à 1 mois

Les règles à suivre sont les mêmes et les adaptations de l’enseignement identiques aux cas précédents. Si un élève est inapte pour toute klaxonné durée d’un cycle, il peut être évalué sur des épreuves adaptées physiquement ou uniquement sur des compétences méthodologiques et sociales, dans les rôles qu’il aura pu investir.

Cette fois le dossier médical est transmis au service de santé scolaire du LFT. Ce dossier, constitué par la famille, devra rendre compte de l’historique du problème, des solutions apportées, du suivi régulier, de l’évolution possible de la situation. Si le médecin de famille n’a pas fixé les contre-indications de pratique à l’aide du certificat médical-type, l’infirmière oriente la famille vers un médecin agréé par le service de santé scolaire.

Commission EPS adaptée

Pour les classes à partir de la 3ème, une commission se réunit. Elle est composée

  • du coordinateur EPS
  • du conseiller pédagogique
  • du professeur EPS de la classe
  • d’un membre du service de santé scolaire

La commission propose des aménagements pour l’élève : activité adaptée,  épreuve adaptée, changement de groupe.

Dans les classes à examen, en 3ème et terminale, l’enseignant d’EPS informe officiellement l’élève des décisions prises.

Aménagements possibles

  • activité adaptée (même enseignant) → adaptation de l’activité programmée (exemple : tennis de table assis)
  • épreuve adaptée (même enseignant) → épreuve et/ou barème spécifique pour l’élève concerné
  • changement de groupe (en collège) / de menu (en lycée) → prise en charge temporaire par un autre enseignant
  • groupe adapté (lycée uniquement) → aménagement d’un ensemble spécifique de 3 ou 4 activités avec plusieurs enseignants-référents